Dimanche

Un jour d’automne, le froid qui pointe le bout de son nez. Chausser les baskets et s’emmitoufler dans une écharpe. Ciel bleu, soleil, lumière dorée, reflets dans le Rhin. Les feuilles qui crissent sous nos pas. Marcher, respirer, remplir ses poumons d’air pur. Savourer cette chance de vivre là, à quelques minutes de ces paysages apaisants.

Je vous emmène ?

14884605_10210852905896376_3663620157982409270_o

14917125_10210852907776423_5992600883468712514_o

14882319_10210852911016504_5333112145637305817_o

14882178_10210852908896451_5680898075095467144_o

14889796_10210852909496466_889311387938802591_o

Photos personnelles.

Une journée sur l’île de Mainau


Profitant d’un jour férié ensoleillé de mai, nous sommes partis à la découverte de l’île de Mainau sur le lac de Constance, en Allemagne à la frontière avec la Suisse. Elle appartient aux descendants de Bernadotte et donc à la famille royale de Suède, et les descendants ont d’ailleurs toujours une aile privée dans le château de l’île.

L’île de Mainau est surnommée « l’île aux fleurs » en raison de ses parcs et jardins fleuris et arborés. Le climat de l’île est en effet très propice au développement des arbres et fleurs et on y découvre donc un patchwork d’espèces, de couleurs, de senteurs. C’est vraiment un endroit magnifique où il fait bon déambuler au soleil. Partout, la nature, des couleurs, des odeurs de fleurs, et la vue toujours époustouflante du lac de Constance.

Au fil de la balade, nous avons découvert un arboretum avec, entre autres, quelques séquoias géants, des parterres de jonquilles colorées,des vignes,  des jardins aménagés, une serre aux papillons et même une mini-ferme avec chèvres et poneys pour les enfants ! On croise aussi quelques paons au détour d’un chemin. Bref, nous avons eu un vrai coup de cœur pour cette île, et nulle doute que nous y retournerons de temps en temps.

Pour finir, je ne peux donc que vous conseiller de venir passer quelques jours à Constance, le temps de découvrir Mainau, le lac et la ville (dont je suis un peu amoureuse je crois), mais aussi Meersburg.

En attendant, je vous emmène avec moi à la découverte de l’île aux fleurs. DSC00658

DSC00666 DSC00673 DSC00674

DSC00689DSC00702 DSC00706 DSC00707

Photos personnelles.

Un dimanche au lac de Constance

Il y a des week-end comme ça, au goût délicieux des vacances, des parenthèses enchantées, des moments simples, doux. Ce week-end, il a débuté vendredi soir par un feu d’artifice magnifique tiré sur les chutes du Rhin, un spectacle rare et époustouflant (quelques photos bientôt ici). Et puis hier, nous avions envie de retourner nous balader autour du lac de Constance, en Allemagne. Les premières fois que nous avions découvert le lac, c’était cet hiver, il faisait gris et pluvieux. Hier, pas de balade à Constance la ville, mais l’envie de découvrir les petites villes qui parsèment le lac.

Notre escapade nous a donc amené à Meersburg, joyau escarpé et à flanc de colline, au bord du lac. J’ai eu un véritable coup de cœur pour les petites maisons typiques, les balcons fleuris, les petites fontaines, les rues escarpées et leurs échoppes. Et puis, tout en bas, se promener au bord du lac, le soleil et ses reflets. Déguster une glace en flânant au bord de l’eau. Quelques kilomètres après, on atterrit à Friedrichshafen, moins typique, mais avec une petite promenade en bord de lac qui vaut le coup. Un belvédère permet d’avoir une vue magnifique sur le lac avec, au fond, les Alpes.

Ce dimanche avait un avant-goût de vacances et c’était très chouette.

 

DSC00343 DSC00346 DSC00348 DSC00357 DSC00359

DSC00352 DSC00367 DSC00375 DSC00376 DSC00386 DSC00395 DSC00396 DSC00401 DSC00404 DSC00406 DSC00407 DSC00409

Photos personnelles – Retouchées avec PicMonkey

 

La parenthèse

Ces journées là m’avaient manqué. Se retrouver tous les deux, avec un petit air de vacances dans l’air. Prendre la route, avaler des kilomètres en musique, conversations à bâtons rompus. Bénir l’envie apparue (et immédiatement satisfaite) il y a quelques semaines, celle de prendre un billet d’avion pour passer un autre week-end prolongé de mai ensemble. Alors, dès jeudi soir, j’ai sauté dans l’avion, ma petite valise remplie de jeans, d’une marinière, de quelques tuniques à pois et de mes nouvelles New Balance, parfaites pour les week-end de vadrouille.

L’amoureux a eu l’idée de me faire découvrir Strasbourg, qu’il connait un peu. « Tu vas aimer, j’en suis sûr ». Il me connaît si bien. Strasbourg a été un coup de cœur, une ville que j’ai aimé tout de suite. Les petites rues étroites et emplies d’Histoire, les maisons à pans de bois qui m’ont rappelé un peu ma jolie ville de Rouen, les bords du fleuve, la Petite France. Chercher un peu cette place cachée derrière la cathédrale et déguster en terrasse une salade gourmande à souhait. Se laisser porter par nos pas, main dans la main. Se retrouver et savourer cette parenthèse si douce et si bienvenue, rien que tous les deux.

20150523_144632

20150523_144651

20150523_134203 (2)

La salade magret / foie gras / rillettes dégustée Place du Marché Gayot. 20150523_165538

20150523_170235

20150523_171007

20150523_171257

Photos personnelles.

Dimanche au bord de mer

Le soleil était enfin de retour en ce dimanche. Le vent, froid, soufflait, mais tant pis, nous sommes restées quelques précieux instants silencieux à regarder les vagues. Une journée mère-fille, rien que toutes les deux, à se balader, à papoter. A rire aussi, de notre capacité inouïe à nous perdre sur les routes pourtant familières. Tant pis pour les kilomètres, on était bien dans la petite voiture noire avec le soleil qui tapait dans les vitres. La mer, les falaises, les ruelles si typiques de la jolie Veules les Roses. Tant pis pour la foule, on a savouré la balade dans les ruelles, au bord de l’eau, les moulins, les cressonnières.  Après la balade, se réchauffer les mains avec la théière en fonte dans ce petit salon de thé si joli trouvé par hasard au détour de notre promenade.

20150405_161227 20150405_161429 20150405_163128 20150405_163454 20150405_164342

Veules-les-Roses, Seine Maritime – Photos personnelles