Et se souvenir…

fc2d0bc26570a04dc87ed967bdff90aa

Il y a des journées comme ça, que l’on voudrait garder comme des trésors. Dans une petite boite que l’on ouvrirait à l’envie et qui nous rappellerait ces moments si précieux où tout est doux et où tout parait possible. Le ciel bleu, le soleil, la douceur de l’air, l’odeur des fleurs du printemps. Le clapotis de l’eau qui accompagne chaque souffle. Le silence juste troublé par les oiseaux. Assise sur un banc, je me sens plus sereine que ces dernières semaines de fatigue et d’angoisse mêlées. Tout est à sa place, tout parait possible. Je me surprends à penser à l’avenir sans peur ni doutes.

Pourtant, rien n’est certain. Alors, j’ai envie de garder la trace de ce moment là, pour plus tard, pour les jours gris où mes travers referont surface. Garder le souvenir de cette journée où j’étais si bien, heureuse, confiante.

Ce moment où mes angoisses n’étaient plus qu’un vague souvenir dans mon esprit. Où je me sentais légère, confiante, forte. Ces moments où une promenade au bord de l’eau est une jolie parenthèse qui fait du bien au corps et à l’esprit. Ces moments où je pense à nous, au passé, à l’avenir. Où je mesure notre chance que nos chemins se soient croisés. Où je me retourne et me sens un peu fière. Où la moi peureuse et incertaine me paraît presque étrangère.

Et collectionner ces petits bonheurs, pour les savourer et pour les jours plus gris. Les découvertes, les balades, le silence, les mots et les gestes tendres. L’amour qui rend plus forte.

Y croire et tout donner, pour ne rien regretter.

0

4 comments on “Et se souvenir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *