Sunshine

20150111_172940

20150111_172940

Au milieu de ce mois de janvier morose, il y a, heureusement, quelques éclaircies, quelques petits moments de bonheur grappillés ici ou là. Comme ce coucher de soleil d’hiver, le dimanche de la manifestation. Comme un symbole de la beauté, de la solennité de cette journée là. De ma fenêtre, j’ai regardé le ciel devenir rose violacé, et j’ai souri. Un moment de parenthèse simple, douce, après la semaine si difficile, âpre. Je ne me lasse pas de ces paysages quotidiens au bord de l’eau qui me manqueront. Plus que jamais, je veux continuer à apprécier ces petits plaisirs simples qui paraissent anodins à beaucoup, qui les effleurent sans qu’ils ne sachent les apprécier, les saisir, les garder comme des petits trésors.

 

Comme ce samedi. Le brouillard s’est dissipé, le ciel est devenu limpide. J’ai toujours aimé les journées froides et ensoleillées d’hiver. L’occasion était parfaite pour aller prendre l’air au bord de l’eau. Les écouteurs dans les oreilles pour tromper un peu la solitude qui pèse en ces journées mornes d’hiver. L’appareil photo autour du cou, le froid qui pique les joues. Sentir son esprit s’apaiser. La tension des derniers jours quitter les épaules. Rentrer au chaud, savourer un thé bien chaud et bien sucré, lovée dans le canapé.

Et puis, barrer les jours qui passent. Pas assez vite. Je n’ai jamais été patiente. Dix jours. Dix petits jours. Avant trois petits jours là-bas. Et puis le compteur reprendra à zéro. Tic, tac. Tic, tac. Les minutes passent. Les heures. Les jours. Chaque moment plus proche de notre vie qui reprendra enfin.

0

6 comments on “Sunshine

  1. Joli billet ! A Paris aussi le ciel était juste incroyable le soir de la manifestation…
    J’adore les balades dans la nature en hiver. Fut un temps où j’en faisais beaucoup en écoutant Brel… Profite bien de ton petit coin pour les mois qu’il te reste même si le temps te parait long !

    1. Ce ciel incroyable ce jour là m’a paru tellement émouvant, vrai…
      Oui je profite, c’est étrange de se dire qu’on va quitter la région où on a vécu toute sa vie en fait… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *